Portrait 2.0 transforme la photo de profil en outil marketing

Fondé en août 2013 par deux jeunes entrepreneurs, Alexis Caradet et Marc RamosPortrait 2.0 est un service de portrait photo numérique qui s’adresse aux particuliers et aux entreprises. Il permet d’améliorer leurs identités numériques à l’aide d’un portrait, référencé sur les moteurs de recherches. Cette méthode vise à ce que les acteurs du web aient une image en accord avec le message qu’ils souhaitent communiquer sur Internet. Un nouvel outil marketing et de relation client au service de l’image qui permet à la jeune pousse de compter plus de 1 500 clients aujourd’hui.

Portrait 2.0 est né du constat que le phénomène de googlelisation sort les personnes de leur anonymat sur internet. « Nous sommes tous anonymes tant que Google, notamment, et l’e-réputation n’entrent en jeu », confirme Alexis Caradet. Ce jeune diplômé de l’école de commerce ISG s’est associé à son ami d’enfance passionné de photographie, Marc Ramos, pour créer leur entreprise. « Mais j’étais sceptique sur le sujet de développer une entreprise basée sur la photographie », confie-t-il. « Toutefois, nous pouvions peut-être réaliser quelque chose de disruptif comme un service adapté au Web 2.0 de photographies de profils dans un objectif marketing et de gestion de la relation client. »

Harmoniser et valoriser l’image de l’entreprise et de ses collaborateurs

Après le temps de la réflexion, vient celui de l’action. « Nous avons créé l’entreprise dans une cave à Paris, rue Chomel, juste en face de l’école primaire où nous étions avec mon associé », se remémore Alexis Caradet. Sous forme de SAS, l’entreprise est passée de deux à quatre associés, peut-être bientôt cinq. « Nous avons commencé avec 1 500 euros de capital en testant nos services, lors de l’année 2014, auprès de nos proches », poursuit-il. « Cela nous a permis d’établir un modèle de formation et un cahier des charges destinés aux portraitistes. En parallèle, nos testeurs ont communiqué sur les réseaux sociaux et l’effet boule de neige a joué. »

L’étape phare est intervenue avec le lancement officiel de Portrait 2.0 en décembre 2014. « Nous avons ainsi pu développer notre activité commerciale et prendre des stagiaires », indique Alexis Caradet. « Nous avons décidé d’adresser aussi bien les particuliers pour leurs portraits sur les réseaux sociaux qu’aux entreprises pour harmoniser leur image et celles de leurs collaborateurs. » Depuis, l’entreprise se développe notamment grâce à « une prise de conscience que la photo sur Internet devient un atout marketing », affirme Alexis Caradet. « Nous avons mis en œuvre une plateforme de référencement de portraitistes agréés selon un cahier des charges précis. Ils livrent une photo de profil, libre de droit, dédiée au service marketing en vue d’améliorer l’image de l’entreprise dans un cadre homogène. »

Démarcher les entreprises

L’enjeu vise à répondre à la problématique individuelle des clients en fonction des besoins de l’entreprise. « Si le portrait lui plait, le client le diffuse sur la toile et accroît ainsi la visibilité de l’entreprise qui met au-devant de la scène ses collaborateurs », continue-t-il. « On touche ici à quelque chose de très personnel et sensible. Il faut que le portrait ressemble au modèle pour qu’il en soit fier et le partage à la vue de tous. »

Aujourd’hui, l’objectif majeur de Portrait 2.0 s’oriente vers le démarchage des entreprises qui représentent déjà 70% des clients. « Nous avons un nombre significatif de grands comptes en prospects que nous devons facturer puis fidéliser », souligne Alexis Caradet. « Nous devons également proposer davantage de portraitistes formés et agréés, notamment à Lyon et à Bordeaux. Nous disposons d’une plateforme à Paris qui centralise notre activité. Nous sommes aussi présents à Bruxelles avec des portraitistes belges et l’activité marche très bien, l’approche s’avère facile dans cette ville où le bouche à oreille fonctionne. Nous avons également investi l’Allemagne depuis quelques semaines. Ensuite, notre évolution majeure portera sur notre plateforme vers plus de diversification des services de marketing personnel en ligne. Notre rythme de croisière est d’environ quarante personnes photographiées par jour et on peut en faire 2 000 par semaine compte tenu de nos ressources. Cela nous laisse une belle marge de progression ! »

 

Article Original

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *