8786114d-d2c9-46db-9ddc-5a0502064c78

[ARTICLE] Portrait 2.0 se développe à l’international

Lancée en 2013, Portrait 2.0 améliore l’identité numérique des particuliers et professionnels avec un portrait qui leur ressemble, référencé sur les moteurs de recherche. Devenue en deux ans et demi la référence de la photographie corporate en Ile-de-France, la start-up voit plus loin et ambitionne de conquérir le marché européen.

En misant sur la photo de profil professionnelle comme outil marketing, Portrait 2.0 a donné un nouvel élan à la photographie de portrait. La start-up espère désormais séduire d’autres capitales au-delà des frontières.

Pour se donner les moyens de ses ambitions, la jeune pousse aimerait lever entre 250 000 et 300 000€ auprès de business angels. La somme servira à investir en R&D, financer le développer commercial et marketing ainsi qu’à acheter du matériel. Leur ambition : développer leur réseau au niveau européen avec des portraitistes 2.0 dans toute l’Europe d’ici 2 ans.

Pour accompagner son expansion, Portrait 2.0 a investi en recherche et développement et a
entièrement repensé la plateforme actuelle. Côté photographe, la nouvelle plateforme leur permet de :

  • Gagner du temps : la plateforme regroupe toutes les informations relatives au client dont il a besoin. Il peut également booker les séances en ligne, et décharger ses photos à distance.
  • Faciliter les interactions : le photographe peut échanger et voir l’avis des clients suite au shooting.
  • Transparence totale entre les photographes et les clients : facturation, rétribution, tout est calculé en ligne.

Côté client, il peut gérer en ligne l’intégralité du processus de A à Z : il peut réserver la séance, avoir accès à la galerie avec ses meilleurs clichés, il peut également avoir accès aux conseils de l’équipe pour la sélection, recueillir en ligne l’aide de ses proches pour faire son choix, sélectionner son portrait favoris, le partager sur les réseaux sociaux, et donner son avis sur le service.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *