[ARTICLE] Profil professionnel : stop aux photos de mariage recadrées !#LESECHOS

 

A l’ère du numérique, google-iser le nom des candidats et explorer minutieusement leur profil LinkedIn, leur CV en ligne ou même leur compte Facebook est devenu une pratique courante chez les recruteurs. Une bonne raison pour soigner son e-réputation et plus particulièrement sa photo de profil. Et pourtant, entre le selfie, peu professionnel, la photo de photomaton, inadaptée au numérique, la photo artistique, très sympathique mais rarement fidèle au sujet ou encore la photo de mariage maladroitement recadrée, car pour une fois, on s’y trouve photogénique… rares sont celles qui servent les candidatures. Alors comment réussir un vrai portrait de pro ? Voici quelques clés pour se démarquer !

1. Première étape : faites le ménage

Qui n’est jamais tombé sur une photo qui ne correspond pas à l’image qu’il souhaite véhiculer en tapant son nom dans les moteurs de recherche ? Et vous n’êtes pas seuls : près de 150 000 demandes de droit à l’oubli ont été envoyées à Google depuis l’année dernière. Généralement, les premières photos qui remontent sont celles publiées sur les réseaux sociaux ou sur d’anciens blogs. Bien que très sympathiques, ces photos ne sont généralement pas adaptées à un contexte de recrutement. Dans le premier cas, quelques secondes suffisent pour ajuster les paramètres de confidentialité. Dans le second, deux options existent : désindexer les résultats directement via le blog ou alors, faire remonter en première page Google uniquement des résultats « maîtrisés » avec un profil LinkedIn, Viadeo ou autre.

2. Choisissez une photo qui vous ressemble

Les chiffres parlent d’eux-même : les profils LinkedIn avec photos sont 7 fois plus visionnés que les autres. Cette photo peut en dire long sur votre activité, votre personnalité et surtout votre crédibilité d’entrepreneur. La photo doit être adaptée à votre métier et à votre personnalité : un créatif peut se permettre plus de chose qu’un banquier par exemple, mais le plus important est de choisir une photo qui vous ressemble, qui correspond à la personne que le recruteur recevra en entretien.

[Funny fact]: le premier réseau social consulté par les recruteurs n’est pas celui auquel on pense (Linkedin ou Viadeo), il s’agit de Facebook ! Donc prenez soin de votre e-reputation sur vos réseaux personnels !

3. Adaptez la photo à votre activité

Pour le plan côté photographe, des variations existent en fonction des métiers, des petites différences presque imperceptibles mais qui induisent un sentiment : par exemple, certains photographes conseillent aux chefs d’entreprise d’opter pour un plan légèrement contreplongé afin de donner un sentiment de pouvoir tandis que pour les métiers de service, à l’inverse, les professionnels préfèrent un plan en plongée pour véhiculer un sentiment d’écoute et de disponibilité.

  • Quel plan / posture ?

Le plan de plain-pied est à bannir, il n’apporte pas grand-chose. On lui préfère le plan américain (tête épaule) plus adapté au contexte professionnel. Attention au langage corporel ! Plutôt que les bras croisés, préférez une posture « ouverte » qui crée un sentiment de confiance. De même, le sourire est primordial pour véhiculer un capital sympathie.

Autre conseil, si vous connaissez votre meilleur profil, n’hésitez pas à tourner légèrement la tête. Dernière astuce afin d’éviter la photo trop figée : se tenir le dos droit tout en penchant en même temps légèrement le dos en avant (si si c’est possible !). Cela permet de donner un résultat plus spontané. Ensuite, mains dans les poches ou bras le long du corps, peut importe ; ce qui compte c’est que vous soyez à l’aise, cela se ressentira sur la photo.

  • Quelle tenue ?

Le plan est coupé aux épaules, la tenue n’est donc pas très importante ; mais privilégiez tout de même des teintes plutôt unies afin de garder l’attention sur votre visage.

[Funny fact]: Oubliez la cravate et privilégiez les tenues colorées (si vous pouvez vous le permettre) cela permet d’être plus visible sur les flux d’actualités des réseaux sociaux.

  • Quel fond ?

De même que pour la tenue, privilégiez un arrière plan sobre, un fond neutre par exemple est simple mais efficace ou si vous souhaitez quelque chose de plus dynamique, les photos en « In Situ » sont la grande tendance 2017 !

4. Un dernier conseil : n’hésitez pas à faire appel à un professionnel

La photo et le portrait sont des métiers différents. Le photographe classique appose sa vision artistique tandis que le portraitiste est au service de l’image que le sujet souhaite retranscrire. L’idéal est de passer par un studio photo spécialisé. Des professionnels de l’image mettrons leur talent et leur expertise au service de chaque sujet, le guideront et le conseilleront pour obtenir un portrait en accord avec la personnalité et le message qu’il souhaite véhiculer.

Il faut compter en général une soixantaine d’euros pour une photo qui fera toute la différence et qui vous ressemblera !

Alexis Caradet, Fondateur de Portrait 2.0, partenaire des Echos Solutions

Ce texte est publié sous la responsabilité de son auteur. Son contenu n’engage en aucun cas la rédaction des Echos Solutions.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *