[ARTICLE] Montre-moi ta photo LinkedIn, je te dirais ce que tu fais !

Montre-moi ta photo LinkedIn, je te dirais ce que tu fais !

 

Une photo sur Linkedin en dit beaucoup plus sur vous que vous ne le pensez. Alors soignez les détails !

« On n’a jamais deux fois l’occasion de faire une première bonne impression ! » Et sur LinkedIn, comme sur un CV, la photo porte 100% de la première impression, bien avant votre nom, votre titre  ou vos expériences. LinkedIn est d’ailleurs formel sur le sujet : les profils ayant une bonne photo sont 7 fois plus enclins à avoir des visites.

Car la photo reste votre « vitrine ». Certains l’ont bien compris et soignent l’exercice. Cadrage parfait, luminosité travaillée, fonds soignés.

Si une bonne vitrine doit avant tout donner envie d’entrer dans le magasin, elle doit surtout indiquer ce qu’on va y trouver. Et pour cela, il faut avoir le souci du petit détail qui fait la différence. Le petit plus qui indique immédiatement au visiteur ce que vous faites, ou ce que vous êtes.

Ce que votre photo dit de vous 

Des lunettes colorées et décalées pour les profils créatifs, un micro à la main pour les communicants, une cravate fantaisie pour les profils ingénieurs, une veste bien taillée pour les commerciaux ou encore un col roulé décontracté « façon Steve Jobs » pour les start-uppers ou les indépendants.

Au-delà de ces stéréotypes un peu caricaturaux, votre photo en dit beaucoup plus sur votre personnalité et votre activité que vous ne le pensez.

Sans le savoir, le choix du style de photo donne des indications précieuses sur votre sensibilité graphique ou artistique. Certains tentent le noir et blanc ou le dessin crayonné. Pourquoi pas, mais à condition que cela ait du sens, comme mettre en avant votre coté artiste.

L’attention portée au fond, par exemple, éclaire sur votre souci du détail, votre perfectionnisme. En revanche, inutile de poser devant le logo de son entreprise (trop corporate) ou devant la Tour Eiffel pour signifier que l’on habite Paris.

Une photo de face comme photo de profil

Le choix du plan américain ou d’une plongée ou contre-plongée est également révélateur de votre rapport aux autres.

Certains experts du recrutement disent d’ailleurs reconnaître la nationalité rien qu’au cadrage. Les américains privilégient le trois quarts, face caméra, sourire carnassier, quand les européens jouent davantage la sobriété en plébiscitant les photos de face.

Du candidat timide, un peu endimanché, au cadre dynamique assumant barbe « hypster » et décontraction, votre tenue, qu’elle soit élégante, casual ou décontractée est des plus révélatrices. À soigner, donc.

Autre point important, les accessoires. Si la plupart du temps, ils servent à se donner une contenance, certains les utilisent à bon escient pour construire leur « personnal branding ». Alors évitez l’iPhone à la main au profit d’un livre, d’un stylo ou de lunettes. Effet intello garanti !

Reste le plus important : votre visage. Si un menton en avant et un regard inquisiteur n’inspirent rien de bon quant à l’esprit d’équipe, un sourire « maîtrisé » est du meilleur effet. Ce qui exclu les rictus crispés, faussement décontractés ou intériorisés. Mais comment trouver le bon curseur ?

La plateforme américaine Photofeeler en collaboration avec l’université Princeton a réalisé une étude sur des centaines de photos de profil. Les photos sont soumises aux votes des utilisateurs qui les évaluent selon trois critères l’apparence de compétence, le capital sympathie, la capacité d’influence perçue.

À défaut d’être très scientifique, l’exercice permet de tirer quelques enseignements utiles.

Concernant le regard, le « squinching, le léger plissage des yeux semblent faire davantage l’unanimité que les grands yeux ouverts, qui donne un air ahuri. Inutile d’évoquer le cas des yeux fermés ou rouges.

Pour le sourire, un léger sourire, bouche fermée, renforce le côté modeste, discret, quand  un rire à gorge déployée donne un côté extravagant qui peut faire peur au recruteur.

Pour le cadrage idéal, le plan américain (bassin, taille, poitrine et visage), un plan taille (taille, poitrine et visage) ou encore le plan poitrine (poitrine et visage) sortent les mieux notés. Le plan debout, en revanche, n’a pas du tout la cote !

Unanimité, également, mais contre les effets spéciaux, même réussis. On est sur LinkedIn pas sur Snapchat !

Mais n’oubliez pas que votre photo doit avant tout vous ressembler et que rien ne vaut l’œil d’un professionnel pour vous mettre en valeur et trouver le petit détail qui en dira beaucoup plus sur vous que de longs mots.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *